0

logo racontr.png

Je n’ai rien à voir avec ça, je te le jure !

Sentiment d’isolement, risque de ne jamais retrouver de travail, pressions financières et pénales… Tous ces facteurs jouent sur le moral des lanceurs d’alerte. Quand Yasmine en vient à évoquer le sujet, son timbre de voix s’emballe sous l’émotion. “J’ai perdu ma carrière, ma profession, mon travail, et le pire : ma croyance dans les gens, dans les autorités, dans la société.

 

L’idée du suicide n’est évoquée qu’à demi-mot, mais a déjà traversé l’esprit de plusieurs lanceurs d’alerte. Au salon du livre et de l’alerte qui s’est tenu à Paris en fin novembre 2016, plusieurs témoignages de lanceurs d’alerte ont fait écho d’une fatigue morale pernicieuse.

 

Beaucoup ont été forcés de prendre des arrêts maladies pour y faire face, certains ont même pensé à passer à l’acte. "Sans vous madame, sans votre courage et vos succès, je me serais donné la mort", confesse à Yasmine Motarjemi un spectateur lors des questions-réponses en fin de débat. Le 31 août 2005, le médecin épidémiologiste Jean-Jacques Melet - qui avait dénoncé la nocivité du mercure dentaire - a mis fin à ses jours après des années de bras de fer contre le Conseil de l’ordre des médecins.

Les blessures morales et mentales de l'alerte

Sortir de la pièce

Table des matières

Les lanceurs sous la menace

Quand les pressions en interne ne suffisent pas, certaines entreprises n’hésitent pas à attaquer plus frontalement ceux qui dévoilent les rouages de leurs pratiques. Raphaël Halet a fait l’objet d’un ultimatum à son propre domicile par son ancienne entreprise PricewaterhouseCoopers : payer dix millions d’euros s’il ne signait pas un accord de non-divulgation.

 

Ces menaces peuvent s’étendre au-delà des lanceurs d’alerte, en direction de ses proches. “Les pressions, c’est aussi les personnes autour de moi qui les subissent : journalistes, avocats et autres…”, témoigne Raphaël Halet. C’est le cas du journaliste Edouard Perrin, qui a été accusé devant les tribunaux d’avoir forcé Halet à lui donner des informations financières concernant certaines sociétés en particulier.

 

Michèle Rivasi se remémore avoir trop souvent vu des lanceurs d’alerte “cassés par le système et les menaces”. "Parce qu’ils perdent leur emploi, ils se retrouvent dans une déshérence financière et psychologique qui peut les broyer", décrit l'élue européenne.

Poursuivre la conversation

Table des matières

Ce n’est pas moi !

Les pressions dans le cadre professionnel sont une menace récurrente pour les lanceurs d’alerte. Harcèlement, isolement, humiliation, placardisation… Autant de techniques qui se recoupent dans le vécu de chacun d’entre eux. Avec un objectif précis : “nous faire taire ou de nous faire quitter la boîte”, déclare froidement Yasmine Motarjemi.

 

Ces méthodes d’intimidation peuvent s’étendre sur la vie de l’ancien employé. “Les pressions, c’est d’être licencié, de me retrouver au chômage, de devoir trouver un autre travail alors que ma situation est médiatisée” évoque Raphaël Halet.

 

Mais ce ne sont pas les seuls risques. Selon Me Bourdon, “ce peut être par des campagnes de dénigrement, très lourdes, orchestrées par voie de presse, des plaintes en diffamation, pour vol, recel de vol..."

 

Ces poursuites servent aux entreprises à transmettre un message aux salariés, si l’on en croit l’homme de loi. “En période de chômage, il y a toujours des employeurs qui, cyniquement, préféreront être condamnées à payer X dizaines de milliers d’euros, pour envoyer un message aux autres collaborateurs de l’entreprise : regardez ce qui vous arrivera si vous l’ouvrez”.

 

Des méthodes qui fonctionnent, comme en témoigne Yasmine Motarjemi. “Dans mon réseau professionnel, personne n’a essayé de comprendre mon histoire. Toutes les portes se sont fermées après mon départ de Nestlé”, se remémore la lanceuse d’alerte Suisse. Un témoignage qui trouve écho dans celui de Stéphanie Gibaud, sans emploi depuis cinq ans, qui a dû vendre son appartement et vit aujourd’hui des minimas sociaux.

 

Poursuivre la conversation

Les carrières fracassées par l'alerte

Table des matières

Arranger ça comment ?

Vous me soupçonnez d’avoir envoyé les documents à la presse ?

Quel rapport avec moi ?

Revoir 'les blessures morales et mentales de l'alerte'

Revoir 'les carrières fracassées par l'alerte'

Poursuivre vers le chapitre 6

 

Rendez-vous au tribunal

Revoir 'les lanceurs sous la menace'